Hormones-du-bien-etre-happynest.fr_

L’Hormone du Bien-Être

Hormones-du-bien-etre-happynest.fr_

Pour tout vous dire, il n’existe pas une seule hormone du bien-être mais plusieurs hormones qui, lors de stimulations extérieures ou expériences personnelles, procurent du bien-être, du bonheur, de la joie, du rire et même de l’excitation. 

Ces stimulations que l’on recherche tous, qu’elles sont-elles ? Et surtout comment en avoir le plus possible ?

Avant même de rentrer dans les détails, sachez que l’on a tous la capacité de stimuler sa propre production d’hormone de bien-être par son comportement, ses relations avec les autres et son hygiène de vie. Cela peut paraître simple et déjà vu mais ça marche.

La sérotonine - l'hormone de la bonne humeur

A quoi sert-elle ?

Elle régule de nombreuses fonctions, elle mesure notre appétit (sensation de satiété), agit sur notre humeur (comportement agressif), favorise le désir sexuel, assure la qualité de notre sommeil ainsi que notre tolérance à la douleur, et régule les fonctions cognitives telles que la mémoire ou l’apprentissage.

On en manque quand…

On a le sentiment d’être dépressif sans raison.

Ou peut on trouver cette hormone de la bonne humeur ?

Elle est fabriquée à partir de l’acide aminé tryptophane que l’on trouve dans l’alimentation car notre corps n’en synthétise pas. Les aliments riches en tryptophane sont par exemple :

  • Riz complet
  • Légumineuses (soja, haricot, pois, lentille), 
  • Crucifères (brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles)
  • Chocolat noir
  • Bananes
  • Noix et graines
  • Levure de bière
  • Le persil

L’ocytocine - l’hormone de la tendresse

A quoi sert-elle ?

Elle fait baisser l’anxiété et donne un sentiment de sécurité. Elle a un effet sur la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, le lien conjugal et social et aide à diminuer le stress.

Chez la femme, elle permet en plus de stimuler l’émission de lait ainsi que les contractions utérines, elle favorise aussi le comportement protecteur de la mère envers ses enfants.

On en manque quand…

On a des difficultés à faire confiance, un faible niveau d’empathie, une perte de désir et/ou de plaisir sexuel.

Ou peut on trouver cette hormone de la tendresse ?

Elle ne se trouve dans aucun aliment particulier. C’est la relation soit amicale, soit amoureuse qui va provoquer l’hormone de l’attachement et produire en nous le sentiment de bien être.

La dopamine - l’hormone de la récompense

A quoi sert-elle ?

Elle provoque une sensation agréable grâce à la libération de l’énergie et elle est responsable du plaisir immédiat. Elle est source de motivation, concentration et productivité nous permettant d’atteindre nos objectifs et de les savourer. Une vraie thérapie contre l’anxiété et le stress.

On en manque quand…

On manque de motivation, on est fatigué, on a des comportements addictifs (drogues, alcool, tabac), des changements d’humeur et des pertes de mémoire. Une carence peut entraîner un dysfonctionnement du système nerveux et conduire à la maladie de Parkinson.

Ou peut on trouver cette hormone de la récompense ?

Pour stimuler la sécrétion de cette hormone, il existe plusieurs choses.

Il faut cibler les aliments riches en tyrosine (acide aminé) tels que :

  • Amandes
  • Avocats
  • Betteraves
  • Choux
  • Graines de sésame et de citrouilles
  • Curcuma, Origan, Romarin
  • Bananes
  • Choux
  • Thé vert
  • Haricots de lima

L’exposition au rayon du soleil et donc au Vitamine D permet de libérer de la dopamine ainsi qu’une douche froide à un effet booster de la dopamine, ce qui est donc très recommandé le matin.

L’ocytocine - l’hormone de la tendresse

A quoi sert-elle ?

A nous dépasser malgré les douleurs physiques. La sensation de plaisir générée par l’endorphine aide à réduire le stress, l’anxiété, la tristesse, la dépression légère et la tension. De plus, elle améliore également la mémoire et la bonne humeur.

On en manque quand…

On est dans un état dépressif, un état de dénutrition c’est à dire un résultant d’apports nutritionnels insuffisants par rapport aux dépenses énergétiques de l’organisme, ou un état de douleur chronique par définition une douleur qui persiste ou est récurrente.

Ou peut on trouver cette hormone du bonheur ?

Après une activité physique, c’est l’endorphine qui nous procure un véritable sentiment de bien-être car elle agit comme une morphine naturelle produite par notre organisme.

Si aucun aliment ne contient d’endorphines, certains ont la capacité de favoriser la libération de ces hormones dans le cerveau :

  • Chocolat noir (plus sa teneur en cacao sera élevée mieux c’est) 
  • Fraises
  • Oranges
  • Plats épicés
  • Noix et graines
  • Raisin

À vous de faire le plein d’hormone et de bien-être.

Bien être avec Happynest.fr

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *